Le Sauna Pourquoi Pas ne pourra pas rouvrir en Septembre …

Bonjour les libertins !

Les nouvelles ne sont pas bonnes.
La reprise de la Covid se fait ressentir dangereusement dans de nombreuses régions, avec la fermeture administrative de plusieurs bars et autres lieux libertins qui font suite à la découverte de divers clusters.

Pour le bien de tous, et même si cela reste très pénible financièrement, nous allons continuer à respecter la loi et votre santé et ne pas rouvrir le Sauna Pourquoi Pas en septembre comme c’était initialement prévu.

Dès que la situation le permettra, nous reviendrons vers vous pour vous informer de l’évolution.

Xavier et Gamin.

16 réflexions sur « Le Sauna Pourquoi Pas ne pourra pas rouvrir en Septembre … »

  1. Bonjour,
    vous ne devriez pas vous embeter comme ca …
    Tout les club et sauna sont ouvert.

    Vous perdez des clients qui a default d’aller chez vous vont ailleur…
    Les gens sont capable de prendre leurs propre decisions pour leur santé.

    Si vous n’ouvrez pas par peur pour votre propre santé je comprend. Mais ne pas ouvrir pour proteger les clients, c’est dommage.

    Le virus est bien la mais il n’y a pas de cas grave. Moins que pour d’autres maladies saisonieres en tout cas .

    Vous prenez des risques pour votre commerce a cause de quelque chose de pratiquement benin.

    Grippe, gastro, mst… la vie est un danger permanent

  2. Pourquoi faire des rassemblements minimum sur inscription et privée ??
    Les soirées ou journée privées ne sont pas interdite je pense !
    Enfin c’est l’idée

  3. Les discothèques ne sont toujours pas autorisées à rouvrir, depuis le confinement dû au coronavirus. En revanche, les lieux libertins comme les saunas, eux, ont rouvert. Comment l’expliquer ? Une affaire de licence. Ces lieux sont en effet classés soit dans la même catégorie que les bars (la catégorie N), soit dans la même catégorie que les salles de sport et les piscines (la catégorie X), qui eux, ont eu le droit de rouvrir. Des mesures d’hygiène sanitaires sont en revanche imposées. Mais comment les respecter dans des lieux où l’on vient se rencontrer, dans lesquels la promiscuité est le fond de commerce ?
    En gros c’est masque au bar et sans masque dans les cabines et hammam et sauna

  4. La vrai raison de la non ouverture est que le sauna le pourquoi pas est enregistré comme boîte de nuit contrairement aux autres établissements des alentours qui sont centre de remise en forme. Voilà pourquoi il reste fermé.

  5. On ne change pas de statut d’entreprise en claquant des doigts et d’autre part, nous n’avons pas le statut des discothèques.

    On vous le répète depuis des mois, nous respectons la législation et si nous n’ouvrons pas, c’est que nous n’avons simplement pas le droit de le faire à cause de la période Covid que nous traversons.

    Si d’autres clubs ouvrent, c’est sous leur seule responsabilité et celle des clients qui les fréquente. Libre à vous de prendre des risques et de vous faire contaminer.
    De notre côté, nous ne voulons pas et la loi nous interdit de participer à cela !

    À bon entendeur.

      1. Les gens de bon sens n’ont pas besoin des directives de Toto.
        Ils sont libres. Ils sont assez grands pour prendre leurs responsabilités. A chacun sa vie, à chacun ses propres choix, au diable les « policiers moralistes en civil « 

  6. de toutes façons, tout le monde sera tôt ou tard en contact avec le virus et les plus faibles, ceux qui en mourront, finiront par en mourir. c’est la loi de la nature alors au plus vite au mieux ! cet excès de précaution, plus pour des raisons de responsabilité pénale que de santé public, va créer une crise sans précédent qui va être responsable de plus de morts que la maladie et ceux là auraient pu être évitables. les décisions qui sont prises aujourd’hui sous couvert de « bien pensant » ou politiquement correct, sont en fait un crime contre l’humanité de demain et l’histoire jugera sévèrement l’idéologie du court terme qui guide l’ensemble de la population. quand un peuple sacrifie sa jeunesse, son avenir, pour sauver son passé, il se condamne. aucune des victimes de la covid ne représente le futur et le monde peut très bien se passer d’eux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *